Un Hub d’innovation en plein cœur de la Médina

Fruit d’un partenariat, signé entre Valyans consulting, Ribat Al Fath et Startup Maroc, un incubateur technologique et accompagnateur de projets, baptisé « MEDINATECH », verra prochainement le jour à la médina de Rabat.

 

C’est dans un lieu « mythique », chargé d’histoire, dédié par le passé à l’éducation des jeunes, que MEDINATECH, cet incubateur technologique verra le jour. Les trois partenaires ont désormais choisi une ancienne bâtisse de l’association Ribat Al Fath, rénovée, pour supporter les jeunes porteurs de projets. A ce propos, Abdelkrim Bennani, président fondateur de l’association Ribat Al Fath a déclaré que « le but de notre démarche est d’encourager les jeunes, spécifiquement de la médina de Rabat, à créer ou à développer des petites entreprises innovantes », ajoutant que « ce nouveau programme permettra de stimuler l’esprit de création et de gestion chez cette frange de la société et de développer ses compétences, à travers l’innovation qui s’ajoute aux activités classiques de l’association, à savoir culturelles, sociales, artistiques, etc. ».

Pour sa part, Naoufal Chama, président et cofondateur de l’association Startup Maroc, a expliqué que « MEDINATECH connectera et créera des synergies entre les startups et les entrepreneurs tech talentueux de la médina de Rabat », soulignant que « nous visons à mettre en place les différentes activités de Startup Maroc pour que ces deux entités puissent travailler ensemble et bénéficier ainsi de l’expérience de chacune d’elles ».
Saadia Slaoui Bennani, PDG de Valyans consulting, a, quant à elle, souligné que « les trois structures ont décidé de mettre sur la table leurs compétences et savoir-faire pour à la fois donner un coup de pouce à la jeunesse, croire en elle, la supporter et la laisser faire ». Outre cela, ledit local sera doté de la fibre optique et d’un SubLab qui permettra aux jeunes entreprises de prototyper leurs produits, les affiner et les améliorer.

Un choix à moults raisons

La PDG a, par ailleurs, ajouté que le choix du local n’est pas le fruit du « hasard ». D’abord, il s’inscrit dans le cadre de « notre volonté de recréer de la mixité sociale pour permettre aux personnes issues de milieux sociaux différents de se côtoyer. En temps normal, ce sont les jeunes de la médina qui se dirigent vers d’autres quartiers de la Capitale pour développer un projet innovant, or nous venons inverser les rôles avec MEDINATECH». Ensuite, pour « démontrer aux citadins que nous pouvons transformer nos médinas en un milieu plus attractif où se mêlent tradition et modernité ». Enfin, « nous souhaitons changer la perception de la jeunesse, qui est souvent perçue comme étant une source de problèmes, et prouver qu’elle n’a besoin que d’opportunités pour montrer son talent ».

Modalités d’accompagnement

Pour aider les jeunes porteurs de projets à conceptualiser leurs idées et à les concrétiser sur le terrain, MEDINATECH a pour objectif de les aider à formaliser ces projets, à réaliser des business plans et à réfléchir à des business modèles, et ce, pour les rendre, économiquement parlant, rentable. « Valyans mobilisera ses consultants afin d’accompagner ces jeunes en quête de réaliser un projet innovant en leur amenant l’expertise de la boite et son savoir-faire », a noté Mme Bennani. Par ailleurs, des formations et des séances de coaching seront également disponibles en matière de gestion d’entreprise et de mise en relation, car, selon notre interlocutrice, « il ne suffit pas d’avoir une bonne idée, mais faut tout de même savoir gérer une entreprise ».
Pour être accrédité à ce programme et donc pouvoir bénéficier de l’accompagnement technique et financier, M. Chama a affirmé que « trois critères d’éligibilité sont à respecter. D’abord, que la personne travaille à temps plein sur son projet, ensuite qu’elle ait déjà un prototype et, enfin, que l’idée soit innovante ».

 

 

Parution dans l’Opinion – Coupure de Presse du 03/03/2021

Menu